Allods Role Play
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.

Allods Role Play

Une guilde pour tout les rôlistes d'Allods Online
 
AccueilGalerieRechercherS'enregistrerConnexionLe coeur de l'astral - chapitre 4 Salonq
Ouverture officiel de l'Auberge de Sarnaut - N'hésitez pas à nous faire part de votre avis !
Venez découvrir le Rossem-love club !!!!!!
Venez donc prendre une chambre et rejoignez-nous dans notre ChatBox pour nous racontez votre dure journée d'aventurier
Nous vous rappelons que les armes sont interdites à l'intérieur de l'auberge. Signé : le Gobelin
Retrouvez gratuitement le premier numéro de la Gazette de Sarnaut sur le tableau d'affichage !
Venez goûter au Grand Buffet de Mirmily &Co dans la Salle Principale
La première édition de la Gazette de Sarnaut est arrivée !!!!
BONNE ANNIVERSAIRE ANDROMEDD
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

 

 Le coeur de l'astral - chapitre 4

Aller en bas 
AuteurMessage
Lirham

Lirham


Messages : 19
Date d'inscription : 14/07/2011
Age : 25
Localisation : Là où tu me trouveras pas !

Feuille de personnage
Faction: Empire
Race: Arisen
Spécialité: Hérétique

Le coeur de l'astral - chapitre 4 Empty
MessageSujet: Le coeur de l'astral - chapitre 4   Le coeur de l'astral - chapitre 4 Icon_minitimeSam 16 Fév - 20:37

La lumière de la lune réussissait encore à percer le large feuillage de la jungle de l'allod Grell mais le silence qui s'y était installé avait laissé place aux cris des poursuivants.
Rayse et son groupe continuait à fuir leurs assaillants à travers la foret dense qui s'étalait devant eux.

« Daken ! Réponds crétin ! dit Liam.
- Hé ! Je ne te permets pas de me manquer de respect !
- Pas le temps ! Où se trouve le campement ?
- Tu me demande ça ici ? Et si les ligueux nous entendaient …
- Raaa ! Vu le grabuge qu'on a mit là-bas ils risquent pas de venir sur le champ psionique.
- Bon bah c'est au nord Est.
- Ah bah voilà.


- Nord Est ! cria Liam.
- T'auras mis le temps. dit Rayse
- Tais-toi et cours. lui hurla Logan. »

La lumière des torches les poursuivaient sans relâche et ils commençaient sérieusement à fatiguer, leurs jambes cédant sous la douleur de la course.
Soudain Syd s'arrêta et se tourna vers les ennemis qui étaient encore loin.

« Logan protège moi le temps que je sois prêt. dit il.
- Tu plaisant ? Tu veux qu'on se face tuer ? lui cria Rayse
- Je sais ce que je fais !
- De toute façon on aurait pas tenu à courir comme ça . dit Logan
- Ca devient enfin intéressant. Ajouta Kayn en suivant Logan »

Tous passèrent devant Syd et préparèrent au combat. Les lumières se rapprochaient peu à peu et les cris se faisaient entendre de plus en plus fort.
Le premier soldat apparu soudainement de derrière un arbre en hurlant.
Logan dégaina son épée et passa sa langue sur ses lèvres en se préparant à charger mais une flèche vint s'entraver dans la gorge du soldat ennemi qui s'immobilisa puis tomba sur le sol en gargouillant.

« Nan Rayse t'abuses ! »


* *
*

Les ennemis arrivaient par vagues de plus en plus importantes donnant plus de fil à retordre que prévu aux impériaux.
L'air commençait à devenir étrangement froid et pesant, Rayse se retourna et vit que la rangée d'arbres entourant Syd se mettaient à geler, une épaisse couche de glace s'était formé sur l'immense écorce et le feuillages des arbres.

« Retraite ! cria Syd alors que Logan venait d'achever un dernier ennemi. »

Ils se retournèrent et passèrent derrière Syd en courant alors qu'une nouvelle vague d'assaillants surgissait de l'ombre. Rayse voulu s'interposer contre les ennemis qui allaient attaquer Syd mais il n'en eu pas le temps. Instantanément, l'air se réchauffa et de braises se mirent à voler autour du mage. Les soldats foncèrent sur eux avec rage et soudainement un mur de flammes se souleva, entravant leur course et brulant tout sur son passage.
Les hurlements de douleurs furent alors les seules choses audibles dans toute la jungle. L'odeur de la chair brulée emplissait l'air et les yeux exorbités des soldats retranscrivaient encore mieux leur douleur que leurs cris.
Autour des impériaux, le gel avait fondu et les arbres recouverts d'eau, celle-ci créant des flaques aux pieds des soldats de l'empire mais ceci les empêchaient de finir en allumette.

« J'y aurais jamais pensé, dit Kayn
- Normal tu réfléchis pas assez, répondit Syd
- Par contre c'est gerbant … On ferait mieux d'y aller, dit Liam »

Ils se remirent à courir tranquillement vers le campement, laissant le charnier fumant derrière eux, les cris et l'odeur continuant d'emplir l'atmosphère.


* *
*

Des lumières dansaient entre les arbres alors qu'ils avançaient entre les arbres et les racines immenses, le petit groupe pouvait déjà percevoir des voix s'élevant au loin.
Ils passèrent le dernier bosquet et arrivèrent devant une immense clairière sur laquelle avaient été montées de nombreuses tentes et où quelques feux avaient été allumés. On pouvait entendre des hommes rire et chanter au loin alors que le vent faisait bruisser le feuillage alentour.
Le petit groupe passa discrètement entre les tentes vides en se demandant si on attendait encore leur arrivée après tout ce qu'ils venaient de vivre en une seule journée.
Il débouchèrent sur un petit endroit où bruler un grand feu de joie. Des soldats de l'empire chantaient des hymnes traditionnelles et buvaient allègrement sans se douter que du coté du campement de la Ligue, les soldats étaient en train de luter contre un terrible feu.
Lorsque Logan dépassa une des tentes pour se rapprocher du feu il fut remarquer par un des soldat que se leva dans un sursaut et se mit à interpeler les autres.

« Les gars ! Le général est de retour ! »

Tous se tournèrent vers l'orc et se levèrent en criant.

« Général ! Général !
- Vous etes enfin revenu ! dit l'un d'eux en se précipitant vers lui
- On vous croyait disparu, l'interpela un face de lui
- Alors pourquoi aucune escouade de secoure n'a été envoyé pour nous chercher ! hurla-t-il, son ton menaçant fit reculer la plupart des soldats
- Nous en avons envoyé une sur le lieu du crash. dit un des soldat sur un ton solennel
- Inutile de faire des formalité, je vous charriais. Il était impossible de nous retrouver là où nous étions. répondit Logan de façon plus détendu
- Racontez nous Général ! dit l'un des soldats comme un enfant
- Servez moi d'abord un vers , dit Logan en se dirigeant vers le feu suivit de Kayn et Liam »

Rayse et Syd étaient restés en arrière et regardaient Logan conter leurs péripéties de leur arrivée sur l'allod Grell parsemées de quelques intervention inutiles de Kayn provocant des éclats de rire dans l'assemblée. Par ailleurs les soldats semblait réellement heureux du retour de leur général parmi eux.
Soudain Rayse entendit quelque chose venir derrière lui, des bruits de pas, mais pas des bruits de pas tels que ceux de Logan ou de Syd, lourds et métalliques mais plutôt légers et discrets comme ceux … d'une femme.
Rayse se retourna dans un sursaut et se retrouve face à une jeune Xadagénienne aux cheveux bruns et longs tombants en cascade sur ses épaules. Elle portait un uniforme de Lieutenant de l'Empire ainsi qu'une immense lance en platine dans le dos. Ses yeux d'un vert d'émeraude fusillaient Rayse du regard.

« Lahira ? Mais comment ce ... »

Il n'eut pas le temps de finir sa phrase qu'un bruit de claque résonna dans leur partie du campement.
Pour la première fois, Syd ne réussi pas à retenir un petit sourire amusé à la vue du quiproquo qui se déroulait devant lui alors que Rayse, lui, ne comprenait rien à ce qui se passait.
C'est alors que Lahira, dans un élan, se jeta sur lui et pressa sa tête contre son torse alors que des larmes coulaient sur ses joues.

Syd continuait de les regarder mais son sourire disparu entièrement lorsqu'il fut interrompu dans sa contemplation par le soldat qui avait discuté avec Logan quelques minutes au paravent.

« Lieutenant Cyras au rapport.
- Que s'est-il passé pendant notre absence ? demanda Syd sans lui adresser un regard
- Nous avons trouvé le site où se situent les ruines junes.
- Notre mission était donc bien de trouver le cœur de l'astral. dit il à lui même
- Cependant il y a un problème dont vous devez avoir conscience.
- Quel est-il ?
- L'escouade partie vous chercher hier matin a mystérieusement disparu.
- Aucunes traces aux alentours ?
- Pas d'autres signes de vie à part les leurs.
- Hmm … Êtes vous sur de tout me dire, ajouta-t-il suspicieusement en tournant la tête vers le lieutenant qui fut troublé pendant quelques instants.
- F… Fin du rapport général ! Dit-il en se mettant au garde à vous.
- Bien, vous pouvez disposer. Abruti ... »

Syd regarda l'homme partir en se rappelant que Liam et eux n'étaient pas sur le même navire lors de leur capture. Une pointe d'anxiété le traversa mais elle fut vite dissipée par l'idée que des créatures locales auraient très bien put dévorer l'escouade. Après tout ce n'étaient que des hommes, rien d'autre.

« Bon je vais me chercher à boire. »



* *
*


Noden était assit, adossé à un des grands arbres qui entouraient le campement de la Ligue, à l'abri du soleil sous l'ombre de son épais feuillage. Un hanap de fumée s'éleva devant son visage lorsqu'il tira sur sa pipe en bois travaillé. Il mastiqua et leva les yeux vers le ciel de verdure qui le dominait.

« T'aurais quand même pus l'arrêter. »

L'ours allongé en face de lui le regardait avec lassitude, à la limite du sommeil. Le druide pris une pierre sur le sol, la coinça entre son pouce et son indexe puis la propulsa vers l'ours. Celui-ci se mit à rouler sur le coté sans précipitation et esquiva sans grande difficulté le l'attaque de son mettre. L'ours bailla et se gratta le ventre avant de se remettre à regarder le Kanian.

« Bronn … Est-ce que tu réfléchis avant de me poser des questions pareilles ?
- Nan mais tu te rends compte du foutoir qu'ils ont foutu ici ? Rien qu'à cause de toi !
- Franchement je vois pas de quoi tu parles.
- Joues pas les amnésiques, je sais que c'était un psion mais ça sert à rien de faire l'innoncent.
- Ils font partie de la prophétie.
- Te fous pas de moi … C'est des conneries tout ça.
- Alors pourquoi tu continue de me servir ?
- Bon je me casse. dit l'ours marchant déjà au loin
- C'est vrai que d'un coté Kaelder va faire des réclamations.
- C'est déjà assez débile de te laisser seul faire le tour de garde.
- Toi aussi tu me soule, allez dégage. »

Sur ce mot l'ours disparu dans une pluie de petits cristaux translucide, laissant le druide seul.

« On commençait tout juste à se marrer …
- La ferme j'ai dis. »

Noden se releva et tapa sur son pantalon pour en faire voler la poussière. Il se mit à marcher pour rejoindre le campement. C'était le petit matin, le feu engagé la veille avait été éteint depuis longtemps mais celui-ci avait laissé une sombre cicatrice à travers la forêt. Il arriva à l'entrée du campement où des soldats continuaient à transporter des caisses remplies de vivres et d'armes. Il passa devant un feu éteint mais les braises encore chaudes attiraient quelques soldats à peine sortis du réveil. L'un d'eux jouait de la cithare alors que la plupart des hommes devaient se préparer pour s'occuper des objectifs donnés la veille. Le barde remarqua Noden et l'interpela.

« Alors Noden, tu ne veux pas venir nous faire écouter la petite balade dont tu es si fier ?
- Tu ne devrais pas plutôt être en train de faire ton tour de garde Kaeros ?
- Kaelder m'a dit de rester au campement, les mages sont déjà dehors à s'occuper d'un certain problème de sécurité, il veut t'en parler d'ailleurs.
- Oui je sais j'y allais.
- Allez on se dépêche ! dit-il en riant. A moins que ton ours soit trop dur à trainer. »

Noden se remit en route comme s'il n'avait pas croisé le barde. Il continua à traverser le campement étrangement calme jusqu'à arriver devant une immense tente blanche blasonnée d'un bouclier rouge surplombé d'un dragon doré sur chaque parties de l'entrée, une bannière rouge flottant au dessus de celle-ci. Le druide entra sans précipitation à l'intérieur et se retrouva face à une seule et immense pièce dans laquelle le sol était jonché de parchemins et d'archives en pagaille. Très peu de lumière réussissait à pénétrer dans la tente rendant l'aspect de la pièce encore plus intrigant. Des feuilles s'envolaient des étagères, soulevées par l'air engouffrant lors de l'entrée de Noden. De nombreuses pierres et bocaux remplis d'un liquide étrange étaient posées sur les armoires. Noden essaya de se frayer un chemin dans le labyrinthe de paperasse s'étalant sur le sol où le froissement des feuilles était la seule chose audible dans la large tente. Il commença à s'approcher d'un bureau de bois sombre sur lequel se trouvaient de huit pierres bleus scintillantes autour d'un pentacle dessiné avec un liquide sombre et gluant. Au sol se trouvait une dague rouillée dont la lame était plantée dans le sol.
Soudain une main empoigna l'épaule du druide avec un force titanesque et Noden, prit de frayeur, se retourna en cognant le bureau. Il découvrit alors un Kaelder épuisé, les cheveux en bataille et des cernes immenses, se rapprochant de lui. La main qui l'avait agrippé était entourée d'un bandage sale et abimé.

« Tu es enfin venu, mon frère. »
Revenir en haut Aller en bas
 
Le coeur de l'astral - chapitre 4
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le coeur de l'Astral - Chapitre I
» Le coeur de l'astral - Chapitre 2 et 3
» Une vie, une quete un destin (les versets de la survie selon Laoli)
» La triade
» Sombre coeur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Allods Role Play :: LES ALENTOURS :: Les quatres coins de l'Astral-
Sauter vers: